Contenu

2011 - Le portrait surnaturel de Dorian Gray

de Jean Cocteau d’après Oscar Wilde

Mise en Scène : Patrick Rouzaud
Assistante : Christa Weill-Kulcsar

La distribution | Les photos de la pièce


Jean Cocteau qui a adapté le roman d’Oscar Wilde en 1909 y inclut des thèmes relevant de l’esthétique tels que l’art, la beauté, la jeunesse, la morale, l’hédonisme, etc.

La pièce est fantastique par son thème, mais aussi philosophique. Elle met en lumière la personnalité équivoque de Dorian, cet ange brûlant et glacé à la fois, à la recherche de la beauté physique éternelle et inaltérable.

« Jeunesse ! Jeunesse ! Rien n’est au monde que la jeunesse. »

« Quelle chose profondément triste. Eh oui ! Profondément triste ! Je deviendrai vieux, horrible ! Et cette peinture restera toujours jeune. Elle ne sera jamais plus vieille que ce jour même ! Ah ! Si cela pouvait changer ! Si c’était moi qui, toujours devais rester jeune ! Et si cette peinture pouvait vieillir ! Pour cela, il n’est rien au monde que je donnerais : mon âme même. »



Il est à noter que cette pièce n’avait jamais été montée.




La distribution

  • Dorian Gray : Jérôme Feucht
  • Lord Harry Wotton : Fabien Paris
  • Basil Hallward : Emilie Brotons
  • Francis : Olivier Ntep
  • Sybil Vane : Sonia Ouldammar
  • Jim Vane : Christophe Bourgois / Aziz Boutalbi (*)
  • Une femme : Hélène Godet
  • Alan Campbell : Alain Dulin

(*) En alternance


Les photos de la pièce