Contenu

2002 - Beaucoup de bruit pour rien

de William Shakespeare - Voir aussi le site complet sur Shakespeare (en anglais)

Mise en scène : Gérald Testé

La distribution | Les photos de la pièce

Beaucoup de bruit pour rien est une comédie de William Shakespeare publiée en 1600, dont la première a probablement été représentée à l’hiver 1598-1599. Elle reste à ce jour l’une des comédies de Shakespeare les plus populaires. Stylistiquement, elle a beaucoup de points communs avec les comédies romantiques qui jouent sur deux couples d’amoureux : le couple romantique, Claudio et Hero, et leur contre-partie comique, Bénédict et Béatrice.

Don Pedro, Prince d’Aragon, revient de guerre victorieux avec sa compagnie sur les terres de son ami Léonato, gouverneur de Messine. Béatrice, une « dame à l’esprit plaisant », rencontre Bénédict. Ce sont de vieilles connaissances qui s’échangent des moqueries brillantes. Claudio, jeune et naïf ami de Bénédict, tombe amoureux de la jeune Hero, fille de Léonato. Leur mariage s’organise presque immédiatement, et par manière de plaisanterie, la compagnie de Don Pedro complote pour faire tomber Béatrice et Bénédict amoureux.

Dans le même temps, le fourbe Don Juan, frère bâtard de Don Pedro, conspire par jalousie à saboter les fiançailles de Hero et Claudio. Il envoie son acolyte courtiser Marguerite, la femme de chambre de Hero, qui s’habille comme sa maîtresse, et fait croire à Claudio que sa promise lui est infidèle.

À la cérémonie de noces, Claudio humilie publiquement Hero, l’accusant de « sauvage sensualité » et d’« impiété ». Le prêtre, qui soupçonne un malentendu, suggère en secret à la famille de Hero de la cacher pour quelque temps et de faire croire à sa mort jusqu’à ce que son innocence soit prouvée.

Peu après la cérémonie Béatrice et Bénédict s’avouent leur amour ; Bénédict, fiancé et désormais loyal à Béatrice, provoque à sa demande son ami Claudio en duel pour venger la mort supposée de Hero. Heureusement, la maréchaussée locale appréhende les complices de Don Juan, ce qui prouve l’innocence de Hero et la duplicité du prince. Léonato exige que Claudio témoigne au monde de l’innocence avec laquelle Hero est morte, pende l’épitaphe sur sa tombe, et épouse sa nièce, « presque la copie de l’enfant morte ». Claudio accepte et se prépare à épouser la supposée cousine de Hero, voilée.

À la cérémonie, le masque de la mariée tombe et découvre Hero. Bénédict demande sa main à Béatrice, qui accepte après une brève dispute d’amoureux. Les deux couples et leurs compagnons dansent pour fêter la double union.


La distribution

  • Marguerite, 2ème Garde : Isabelle Aberkane
  • Conrad : Olivier Bougeant
  • Le messager, Balthazar, Dogberry : Alain Dulin
  • Hero : Magali Fauviot
  • Voix Off : Géraldine Gicquel
  • Don Pedro : Anthony Henrion
  • Benedict : Tony Incandella
  • Claudio : Philippe Le Gall
  • Borachio : Isabelle Lucas
  • Ursule, 1er Garde, Le moine : Jean-Charles Neleutère
  • Antonio, Verges : André Nicolas
  • Leonato : Patrick Rouzaud
  • Béatrice : Sabrina Rolland
  • Don Juan, Samantha : Gérald Testé


Les photos de la pièce