Contenu

2018 - Les Rustres

de Carlo Goldoni

Mise en Scène : Patrick Rouzaud
Assistante : Sonia Ouldammar

Mot du metteur en scène | La pièce | La distribution

Mot du metteur en scène

Les Rustres, pièce écrite en 1760 est la seconde œuvre de Goldoni inscrite au répertoire de la compagnie, après Il Campiello joué en 1995. Il s’agit là d’une traduction originale faite spécialement pour la Cie par un professeur d’Italien, Palma Vinci.

Traduction modernisée donc, quant aux tournures de phrases, ce qui rend le texte encore plus actuel.

La pièce

Venise, en plein carnaval. Lucietta et sa belle-mère Margarita, se plaignent de ne pas pouvoir vivre comme bon leur semble. Les deux femmes vivent sous le joug de Lunardo (père de la première, époux de la seconde). Voilà que Lunardo souhaite marier Lucietta au fils de son ami Maurizio et décide d’organiser les noces sans prévenir les deux principaux intéressés, afin que les fiancés se découvrent le jour des noces.

Cette comédie grinçante met également en scène trois autres riches marchands de la Venise du XVIIIe siècle, (Canciano, Simon et Maurizio) tout aussi brutaux, bornés, ladres, goujats et tyrannisant leurs familles.
Ce sont par les femmes que les portes et les fenêtres vont en effet s’ouvrir, et que le mariage d’intérêt arrangé par les vieux pères aigris va se métamorphoser en mariage d’amour.

Il y a eu les précieuses ridicules de Molière, j’ai souhaité tourner ces hommes en dérision, et provoquer le rire par des attitudes frisant parfois la bêtise, il y a désormais les rustres ridicules.

Cette pièce est totalement d’actualité car derrière les répliques méchantes et drôles, c’est toute une couche sociale et un univers machiste qui sont dépeints. En l’espace de 3 actes, XVIIIe et XXIeme siècles se retrouvent réunis !!




La distribution

  • CANCIANO : Laurent Gérardin
  • FELICE : Nathalie Missègue
  • COMTE RICARDO : Alexandre Rouquette
  • LUNARDO : Thomas Besset
  • MARGARITA : Sonia Ouldammar
  • LUCIETTA : Anna Valdes Pascal
  • SIMON : Fabien Walet
  • MARINA : Fanny Laval
  • MAURIZIO : Alain Dulin
  • FILIPPETTO : Aymeric Marvillet

La distribution technique

  • Costumes : Thomas Besset
  • Décor : Aymeric Marvillet
  • Musique : Antoine Barret
  • Chorégraphie : Gérald Testé
  • Régie : Christophe Bourgois - Arnaud Longé
  • Affiche : Élodie Vuarchet
  • Communication : Lajos Kulcsar - Aymeric Marvillet