Accueil








Vous pouvez également suivre l’actualité de la compagnie sur :


de Jean Cocteau d’après Oscar Wilde Mise en Scène : Patrick Rouzaud Assistante : Sonia Ouldammar La distribution | Les photos de la pièce BILLETTERIE Il y a huit la Compagnie Icare mettait en scène la très belle adaptation du Portrait Surnaturel de Dorian Gray de Wilde par Jean Cocteau. Cette année elle renoue avec cette pièce riche en thèmes esthétiques tel que l’art, la beauté, la jeunesse, la morale ou l’hédonisme. Nouveaux acteurs, nouvelle mise en scène de cette pièce fantastique par (...)
de Carlo Goldoni Mise en Scène : Patrick Rouzaud Assistante : Sonia Ouldammar Mot du metteur en scène | La pièce | La distribution [#scene -]Mot du metteur en scène Les Rustres, pièce écrite en 1760 est la seconde œuvre de Goldoni inscrite au répertoire de la compagnie, après Il Campiello joué en 1995. Il s’agit là d’une traduction originale faite spécialement pour la Cie par un professeur d’Italien, Palma Vinci. Traduction modernisée donc, quant aux tournures de phrases, ce qui rend le texte (...)
de Molière Mise en Scène : Sonia Ouldammar Mot du metteur en scène | La pièce | La distribution #scenedans l’avenir fantasmé du personnage. Cinq actes de forfanterie impie, de libertinage audacieux et d’hypocrisie revendiquée deviennent ainsi une succession de face à face entre le séducteur passé et les fantômes de ses souvenirs. Le valet fidèle, l’épouse trompée, le père dupé, réveillent dans l’âme du beau parleur des cauchemars dans lesquels sa révolte et son outrecuidance résistent sans merci. Mise (...)
de Molière Mise en Scène : Patrick Rouzaud Assistante : Sonia Ouldammar Mot du metteur en scène | La pièce | La distribution [#scene
d’ Harold Pinter Mise en Scène : Patrick Rouzaud Pièce grinçante et passionnée qui met en avant les méandres d’une relation triangulaire entre une galeriste, un éditeur et un agent littéraire... L’intrigue L’auteur reprend les codes du théâtre de boulevard tout en en démolissant l’image pour concentrer l’intrigue sur une introspection des sentiments. Dans une chronologie inversée, la pièce ausculte donc l’intimité des trois personnages, chargée par le poids du non-dit. Entre eux, au fil (...)